ECURIE DE TOURLY
BERNARD SACHSE
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
ELOGE DU DESIR

Il n'y a qu'une equitation,celle qui respecte la notion de légèreté dans l'écoute sensible du cheval.C'est un travail de construction,qui cherche à donner au cheval du plaisir dans ce qu'il fait.Sont exclues toutes hâte,pression,programmation.Pour avoir du plaisir,le cheval doit comprendre ce que l'on attend de lui et avoir le désir de s'y conformer.Par exemple,l'impulsion,c'est le désir de se porter en avant,pas l'obligation.Et ce ne sont pas des mots de rêveur!
Le désir,il faut savoir l'entretenir.Beaucoup de chevaux perdent ce désir. Pour le faire revivre,le cavalier doit se faire comprendre en intervenant le moins possible et en préparant physiquement  son cheval à ce qu'il va lui demander.Comme le disait Nuno Oliveira:"l'impulsion peut se manifester de manières différentes,mais c'est toujours la même. Elle vient de la tête!"
Moi qui monte sans jambes,je travaille dans cette optique pour ne jamais acculer mon cheval.Je le réconforte,je l'encourage,je le récompense souvent.Le moral du cheval le rend gagnant.S'il refuse un mouvement,s'il se blesse,s'il boite,s'il se rebelle,il faut toujours se remettre en question.Savoir écouter,s'arrêter un peu,trouver des solutions...pour ne jamais tuer son désir.
 

RESTER RELIES

 
Tout près ou à distance, à pied ou à cheval, le lien doit rester une préoccupation constante. Il peut s'obtenir par une pression physique ou simplement mentale. Et on obtient une certaine qualité de dialogue: comprendre et être compris.
Vign_dscn2394
PIROPO PUR SANG LUSITANIEN
 
© 2009
Créer un site avec WebSelf